AVOIR UN BEBE : Améliorer la fertilité du couple

Catégories : Naturopathie et Bionutrition , Vitalité, Tonus & Energie
star
star
star
star
star

Dans le cadre des conseils que nous apportons à notre clientèle depuis des années et en continu, un sujet revient régulièrement concernant la fertilité et la procréation. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de vous aider à mieux maîtriser les notions nutritionnelles et d’hygiène de vie, pour avoir un beau bébé en restant en forme, c’est une belle aventure qui va débuter.

Les principales questions qui nous sont régulièrement posées:

> Je veux avoir un bébé mais je n’y parviens pas, que faire ?
> Je n’arrive pas à tomber enceinte, comment faire ?
> J’ai le projet d’un bébé, comment puis-je améliorer ma fertilité ?
> Je veux pouvoir choisir le sexe de mon enfant.
> Aidez moi à tomber enceinte et à avoir un enfant.
> Quelles plantes et nutriments dois-je prendre pour booster ma fertilité ? 
> Je cherche à tomber enceinte sans recourir à la médecine allopathique.
> Je suis en âge de procréer mais je n’y parviens, que faire ?

Avec un rythme de vie souvent intensif, le stress, la “malbouffe”, l’exposition aux nombreux perturbateurs endocriniens, un longue prise de pilules contraceptives et mais aussi tout simplement l’âge auquel survient l’envie de bébé,... la fertilité des françaises est de plus en plus souvent en panne.

Il faut essayer « naturellement » de concevoir pendant au moins 12 ou 24 mois, en faisant en sorte de réduire l'hypofertilité. Nous vous recommandons des investigations médicales pour avoir des éléments complémentaires de réflexion sur la fertilité de monsieur et de madame.  Nous vous recommandons par contre de débuter des solutions allopathiques ou hormonales qu'une fois ce délai passé et d’envisager la possibilité de FIV (Fécondation In Vitro) qu’en dernier recours car elle expose à divers risques en particulier celui de grossesses multiples

Hypofertilité est un terme qui s'emploie chez une personne chez laquelle le bilan a mis en évidence un facteur qui diminue ses chances de concevoir, sans toutefois les supprimer : anomalies de la glaire, de l'ovulation, endométriose, déficit nutritionnel ou hormonal, équilibre émotionnel perturbé par un stress excessif, …

L’action des folates ou vitamine B9 est un facteur essentiel à la fertilité féminine. En effet, l'acide folique participe activement à la synthèse de la molécule d'ADN de l'ovocyte. 

L’acide folique est indispensable aux femmes en âge de procréer. Cette précieuse vitamine participe au bon déroulement du cycle menstruel, par conséquent, à celui aussi de l’ovulation et la conception. Ainsi, la vitamine B9 améliore la qualité des ovocytes. L'acide folique a aussi de nombreuses vertus pendant la grossesse.

L’apport alimentaire de vitamine B9 est important et les sources sont nombreuses.

Voici quelques aliments riches en folates : épinards, mâche, cresson, lentilles, melon, châtaigne, avoine, sarrasin, quinoa, moules, palourdes, levure de bière, noix, pois chiche… 

Vitamine B9 : le complément alimentaire indispensable

Le problème est la carence en Vitamine B9 : les femmes en âge de procréer n’en consomment pas assez. Voilà pourquoi il faut consommer des compléments alimentaires riches en acide folique, comme la gelée royale bio, la levure de bière bio, spiruline bio quand on essaie de tomber enceinte.

Pour tomber enceinte en améliorant sa fertilité, consultez un conseiller en nutrition ou de santé naturelle qui vous recommande de :

  1. apprendre à connaître votre période d'ovulation,

  2. détoxifier votre organisme,

  3. améliorer votre équilibre acido-basique,

  4. éviter les perturbateurs endocriniens présents dans les plastiques alimentaires, …,

  5. apprendre à gérer le stress et se détendre au maximum,

  6. dormir au moins 7h d’affilées,

  7. remplacer le café par du thé, laits de céréales ou des jus de légumes,

  8. arrêter la consommation de tabac et d’alcool,

  9. consommer plus des acides gras et des huiles bio de première pression à froid,

  10. consommer des produits marins (eau de mer, algues, fruits de mer, …)

  11. limiter les aliments hyperglycémiques,

  12. Faire du sport doux et régulier sans objectif de performance ni s'épuiser,

  13. compléter votre régime alimentaire avec des compléments alimentaires naturels,

  14. faire une bonne préparation mentale et émotionnelle pour majorer vos chances de concevoir un enfant en excellente santé.

  15. prendre soin de votre corps avant de tomber enceinte avec de l’ostéopathie, le massage, la natation, balnéothérapie, la méditation, l'écoute de musique douce, le dessin, la cuisine, …

DRAGON TONIC POUR LE COUPLE

UN CONSTAT ACTUEL : LA BAISSE DE LA FÉCONDITÉ

La fécondité est conditionnée par la fertilité des couples et un ensemble de comportements sociaux : choix de vie individuels, contraception, politique de natalité, impact des religions…

 

C'est une donnée biologique incontournable : la fertilité féminine baisse avec l'âge. Elle est à son comble à 25 ans, puis diminue peu à peu. Une femme qui cherche à tomber enceinte

> A 30 ans, à 75% de chances d'y parvenir en 12 mois ; 
> à 35 ans 66 % ; 
> à 40 ans 44 %. 

Le risque de fausse couche augmente avec les années : 

> 12 % vers 25 ans, 
> 20 % à 37 ans, 
> 30 % à 43 ans.

Le bon timing pour tomber enceinte est à connaître

Pour une fécondation puis la grossesse, il faut faire l'amour au bon moment, c'est-à-dire lorsque vous êtes féconde, pendant l'ovulation pour assurer la rencontre entre les spermatozoïdes et les ovules.

L'ovule fécondable libéré par l'ovaire a une durée de vie de 24 heures seulement. 

Les spermatozoïdes survivent en moyenne 72 heures dans l'utérus, ils doivent donc vite traverser le col de l'utérus et remonter dans les trompes de Fallope pour la fécondation.

Une des clefs de la périconception : la cure de détoxification

La détoxification du foie est une solution vitale essentielle pour préparer le corps à accueillir une nouvelle vie, comme un lieu pur bénéfique et adapté à promouvoir la croissance cellulaire. L’équilibre hormonal dépendant du terrain métabolique est indispensable pour une bonne fertilité. Ce qui est fondamental, lors de la grossesse, c’est qu’un afflux d’hormones va traverser le foie, et celui-ci va travailler pour deux ! Il est donc très important de le préparer voir même de le soutenir délicatement pendant cette période avec des plantes comme le pissenlit, des tisane de romarin, des décoction d’aubier de tilleul ou des infusions d’ortie piquante ou des sucs de plantes salus dilués.

Le drainage du sang et des liquides interstitiels permet de nettoyer les réserves graisseuses de la future maman. Des cures des détoxifiants et hépatobiliaires que sont : Gallexier de Salus, d’Hépadrel de Naturège, de Drailigne de Naturège, de tisane Détox de Salus, Elixir dépuratif NataVéa,  …

Différentes plantes et solutions pour réduire l’endométriose.



L'endométriose qu'est-ce que c'est ? L'endométriose est un dérèglement gynécologique chronique et souvent très douloureux de la femme en âge de procréer qui se caractérise par le développement d'une muqueuse utérine (l'endomètre) en dehors de l'utérus, colonisant d'autres organes avoisinants. Si l’endométriose ne se guérit pas, il est possible de diminuer les douleurs, voire même de mettre la maladie en dormance en modifiant son mode de vie.

A chaque cycle menstruel, ceux-ci subissent l’influence des modifications hormonales.

> L’endométriose est un dérèglement inflammatoire auto-immun. Dans le même temps, plus il y a de cytokines inflammatoires dans l’organisme, plus l’endométriose va augmenter.


> L’excès de radicaux libres dépasse la capacité antioxydante du corps, celui-ci ne peut plus faire face et cela crée des dommages. 


> Dans les lésions de l’endométriose on observe des déséquilibres hormonaux avec beaucoup trop d’œstrogènes dans les tissus utérins anarchiques sans apparaître  systématiquement dans le sang avec également qu’il y a une carence de progestérone, ou une résistance à l’activité de celle-ci au niveau du tissu utérin. 

Par voie interne :

Pour soulager et moduler il faut réguler naturellement en naturopathie l’équilibre hormonal avec des mélange de nutriments :

> Drainer le foie avec Hépadrel Naturège le matin et le soir avant les repas,
Onagre Naturège 6 capsules par jour réparties,
Oméga 3 forts NataVéa à raison de 2 capsules par jour au milieu des repas,
Colicalmil d’Inébios à raison de 3 comprimés par jour,
Kineflex Naturège à raison de 3 comprimés par jour,
Achillée Millefeuille ou partenelle ou Camomille romaine ou le mélange en tisane à raison de 2 à trois tasses par jour,
Gelée Royale Naturège en gélule ou fraîche à raison de 2 gélules ou 3 gramme de gelée fraîche le matin ou le midi,
Eau de mer hypertonique méthode Quinton cosmédiet à raison de 1 à 2 ampoules par jour avec le repas du soir et du coucher dans un verre d’eau avec quelques gouttes de jus de citron.

Usage externe :

En période de crise deux cataplasmes d’argile successif  de 30 min avec 3 cm d’épaisseur,
des bouillon de graine de lin ou cervico Aloaeco,
Masser le ventre avec des mélanges d’huiles végétales et huiles essentielles comme le Tégarome de Valnet ou lHuile aux 4 lavandes de Naturège,

La pratique d’une activité physique régulière agit aussi bien sur le mental que sur la douleur. 

Quatre pratiques peuvent aussi en les cumulant aux bonnes règles d’alimentation saine, d’hydratation, de plus de légumes et fruits et fruits secs,  et aussi de mobilisation douce et de massage doux des zones de douleur sont :

> le yoga ou la méditation, 
> l’acupuncture,
> la sophrologie,
> l’ostéopathie

> La chiropraxie,

> La réflexologie,

> l'auriculothérapie,

> la balnéothérapie et thalassothérapie, et bien d'autres disciplines, ...

Il est réellement possible de mettre la maladie en dormance, voire plus, en jouant sur les trois axes de l'endométriose en modifiant son alimentation et son terrain biologique.

MON BEBE BIO

Différentes plantes sont réputées favoriser la fertilité.

Les capsules d’huile d'onagre, ou de Cassis+ Naturège combinées avec la vitamine E, régularisent les cycles menstruels en augmentant la production de progestérone naturelle. 

Le gattilier permettrait quant à lui de rétablir l’équilibre hormonal et d’abaisser la production de prolactine (qui peut être à l’origine d’une phase lutéale trop courte). 

Les infusions de fleurs de trèfles rouge (Trifolium pratense) rétablissent en reminéralisant l’équilibre acide base du vagin et de l’utérus. 

Les tisanes de feuilles de framboisier sont aussi intéressantes durant les essais de procréation pour ces mêmes effets toniques sur l’utérus. Connues des mamans en fin de grossesse pour préparer l’utérus à l’accouchement.

> La gelée royale

> La spiruline

> La vitamine E

> Le zinc combiné à la vitamine D

Les nutriments alcalins:

> le lithothamne,

> l’ortie bio,

> le bambou tabashir Bio,

> les algues marines et l’eau de mer pour l’apport de minéraux et d’iode pour stabiliser la thyroïde. La thyroïde travaillera pour deux durant les premiers mois de votre grossesse, il est donc important d’en prendre soin.

Les plantes stimulantes :

> la maca

> le ginseng

> le tribulus

> l'ashwagandha

> L’iode améliore le fonctionnement de la thyroïde. Celle-ci travaillera pour deux durant les premiers mois de votre grossesse, il est donc important d’en prendre soin mais ne pas la consommer une fois enceinte.

> du Dragon tonic Naturège formule très complète également bénéfique pour les hommes,

> shatavari (asparagus racemosus) est une plante indienne dont les racines sont traditionnellement utilisées pour leurs principes actifs. L'extrait de shatavari soutient la santé du système reproducteur chez la femme.



Conseils de naturopathie, herbologie et nutritionnels pour améliorer la fertilité masculine et surtout féminine 

L'infertilité de l'homme est liée aux spermatozoïdes

Les problèmes de spermatozoïdes sont un facteur pour 1 couple sur 3 qui a du mal à concevoir, et dans un autre tiers des cas, la cause peut ne pas être connue. Si vous essayez d'avoir un enfant depuis un an et que votre partenaire n'est pas tombé enceinte, il est préférable de consulter votre médecin pour discuter d'autres tests tels que l'analyse du sperme à l'aide d'un spermogramme.

Ce test de routine consiste à fournir un échantillon de sperme frais afin qu'un laboratoire puisse vérifier plusieurs mesures de la santé du sperme.

Qualité du sperme et fertilité masculine

Qu'est-ce qui constitue un sperme sain ?

Les 4 facteurs principaux à vérifier pour garantir une bonne qualité de sperme d'un homme sont :

1/ Le nombre de spermatozoïdes est important pour la fertilité masculine
En moyenne, il y a entre 40 et 50 millions de spermatozoïdes dans un millilitre de sperme : toute mesure inférieure à 15 millions par millilitre est considérée comme faible. Un faible nombre de spermatozoïdes réduit les chances de conception, cependant tant qu'il y a des spermatozoïdes, cela n'exclut pas la possibilité d'une conception car un seul est nécessaire pour féconder l'ovule.


2/ Mobilité des spermatozoïdes est déterminante pour une bonne fertilité
Elle est mesurée en examinant l'échantillon de sperme au microscope pour voir combien de spermatozoïdes se déplacent, à quel point ils peuvent nager, et combien nagent en ligne droite ou tournent en rond. Elle tient également compte du fait que les spermatozoïdes sont agglutinés ou se déplacent librement.


3/ La bonne morphologie des spermatozoïdes est essentielle pour la fertilité
Elle est évaluée en examinant la forme des spermatozoïdes pour voir si la tête, le corps ou la queue de chaque gamète présente des défauts évidents.


4/ Volume de sperme est important pour la fertilité des hommes
Il s'agit de la quantité de liquide éjaculé, qui peut être un facteur de la quantité de spermatozoïdes libérés, et qui donne également une indication sur le fonctionnement des glandes situées dans les testicules.

Beaucoup de facteurs de santé et de mode de vie interviennent dans la fertilité masculine :

> Le surpoids ou l'obésité diminuent le nombre de spermatozoïdes,

> La consommation d'alcool altère le volume du sperme et la morphologie des spermatozoïdes,

> La température génitale : Porter des sous-vêtements aérés pour réduire la température pour améliorer le nombre et la qualité des spermatozoïdes,

> Le régime alimentaire riche en légumes, fruits secs, féculents, produits marins, et surtout des produits bio sans pesticides améliore la fertilité des hommes et des femmes aussi,

> La consommation de tabac est la cause d’une diminution de la libido et de la qualité du sperme,

> La consommation de nombreux médicaments et des stéroïdes anabolisants influencent négativement la fertilité mixte et même la libido.

> Le stress et le manque de sommeil ont une action néfaste sur la fertilité et la libido.

Pour les hommes il s’agit de renforcer leur vitalité hormonale avec :

> du Dragon tonic Naturège également bénéfique pour les femmes

> de l’Hépadrel Naturège pour détoxifier l’organisme

> une cure d’ampoule d’eau de mer de plasma marin hypertonique de Quinton



Pour tout savoir à ce sujet, consultez ce dossier Hyperbio rédigé par l’équipe constituée de biologistes, conseillers en nutrition expérimentés et de naturopathes.

N'hésitez pas à nous appeler pour des conseils personnalisés.

Conseils gratuits au 04 28 39 00 03 

 

PROTECTION SANTÉ :

Les informations de cette fiche Hyperbio ne peuvent en aucun cas engager notre responsabilité, quant à une utilisation à mauvais escient ou erronée, de même ces informations ne pourront être considérées comme une quelconque prescription thérapeutique ou médicale et ne peuvent en aucun cas remplacer une consultation auprès d'un professionnel de la santé. Ce produit est à tenir hors de portée des enfants.

Un naturopathe référent d'Hyperbio peut vous conseiller avec des consultations et des conseils personnalisés/sur-mesure, réservez maintenant votre rendez-vous.

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Articles en relation

Partager ce contenu