LE COLLAGÈNE est un extraordinaire régénérateur cellulaire et corporel

LE COLLAGÈNE est un extraordinaire régénérateur cellulaire et corporel

- Catégories : Articulations , Naturopathie et Bionutrition
star
star
star
star
star

Peau et anti-âge, douleurs articulaire… et bien d’autres bénéfices encore !

L’utilisation du collagène le plus souvent marin présente un grand intérêt en terme d’aide au bien-être et à la santé globale de notre organisme dans les phase de croissance, renouvellement et vieillissement. Largement représenté dans l’ensemble des tissus conjonctifs, la protéine de collagène a pour fonction d’assurer la solidité, l’élasticité et le renouvellement de nos tissus structuraux.

collagène peau ongles cheveux articulation genoux tendons

Le fait est que l’alimentation moderne est trop souvent carencée en sources de collagène exogène et ne couvre pas les besoins quotidiens. Une supplémentation en collagène est donc recommandée pour corriger cette carence, de la même façon que les oméga 3, acides gras essentiels eux aussi. Les carences les plus apparentes sont sur les phanères, à savoir la peau, les ongles et les cheveux. La déshydratation, le manque d’élasticité ainsi que les rides ou les stries pour les ongles et les cheveux qui cassent. Cette fragilité sera compensée en 3 à 4 mois de consommation le temps du renouvellement complet de l’ongle ou du cheveu selon sa longueur, pour la peau c’est souvent encore plus long mais durable moyennant un apport régulier après le retour à la normale.

Le collagène marin, extrait de ressources marines grâce à un procédé sophistiqué et novateur est le composant de nombreux compléments alimentaires essentiels à visée structurelle et anti-âge. Pénétrant efficacement les tissus, un fois bien métabolisé il contribue à renforcer, réparer et soutenir la régénération de la peau et de tous les tissus structuraux essentiels de notre corps (veines, aponévroses, os, tendons, muscles, articulation, cheveux, ongles, …) et même pour les femmes attentives à leur beauté la réduction de production de cellulite. La peau est plus élastique et son renouvellement et sa structure est largement améliorée.

Le collagène appartient à une famille de protéines qui ont pour fonction de conférer aux tissus une résistance mécanique à l’étirement. Il contient 2 acides aminés : proline et l’hydroxyproline. Il existe trois types principaux de collagènes selon l’organe considéré :

  • collagène de type I, le plus abondant, se trouve dans la peau, les tendons, le tissu osseux ;

  • collagène de type II se trouve dans les cartilages ;

  • collagène de type III se trouve dans les muscles et les parois des vaisseaux. Il est notamment indispensable aux processus de cicatrisation car il assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus.

Le collagène contient donc en grande proportion 2 acides aminés : la proline et l’hydroxyproline qui procurent élasticité et résistance de la peau. L’apport complémentaire d’acides gras de cassis, huile de poisson, courge ou onagre est très complémentaire pour maintenir l’hydration des tissus corporels. Le collagène et tous les cofacteurs (zinc, silicium, acérola, acide hyaluronique, vitamines A,B,C, D, E, …) accélère la force et la vitesse de pousse des ongles, cheveux ainsi que la cicatrisation (eczéma, ulcère, escarre, blessure, …)

Pourquoi le collagène marin est-il efficace ?

L’absorption du collagène marin souvent issu de la peau des poissons hydrolysée est de l’ordre de 1,5 fois plus importante que celles du collagène de bœuf et de porc. La biodisponibilité du collagène marin sous forme de peptides (collagène hydrolysé) est donc meilleure : il pénètre plus facilement dans le sang et est donc mieux distribué au niveau des cellules qui en ont besoin. Ainsi les peptides de collagène marin vont au sein des cellules des différents tissus relancer la synthèse naturelle du collagène au niveau des articulations, des os, des muscles, de la peau notamment.

Les parties du poisson riches en collagène (écailles, peau) n’étant pas traditionnellement consommées il faut supplémenter son alimentation avec du collagène marin hydrolysé en poudre, à raison de 10 grammes par jour. L’apport en collagène sous forme de gélules sera lui globalement plus faible.

Quels sont les bienfaits du collagène marin ?

  • Anti-âge et fermeté de la peau

Le collagène est un composant majeur de la peau (environ 75%), cependant sa production par l’organisme est moindre à partir de 25 ans. Nous perdons ainsi de l’ordre de 1,5% de collagène par an, soit 1/3 de collagène en moins à 45 ans.

Principalement composé de la forme dite « type I », le collagène de poisson est notamment très intéressant pour la qualité de la peau : sa souplesse et son élasticité. Les peptides de collagène marin stimulant les cellules fabriquant le collagène au niveau du derme (fibroblastes), celles-ci vont à nouveau produire du collagène en quantité nécessaire et suffisante. Des études cliniques ont ainsi démontré que la peau est mieux hydratée, plus souple. Une diminution des rides a également été constatée grâce à un apport en collagène marin.

  • Des bienfaits au niveau des tissus conjonctifs

Régénération de l’os : partie intégrante de la matrice osseuse, le collagène présent apporte soutien et résistance. Les études réalisées avec une supplémentation de peptides marins issus d’une hydrolyse de collagène, à 10 grammes par jour, ont montré que la densité osseuse était significativement augmentée, aidant ainsi à la régénération de la trame de l’os et à sa solidité et compensant ainsi le risque de carence avec l’avancée en âge et la survenue de risques de fracture (ostéoporose).

Confort des articulations : la baisse de la fabrication du collagène au cours du temps ainsi que les carences d’apport constatées dans nos modes alimentaires actuels, induisent un inconfort au niveau des articulations, tel que la perte de souplesse, l’apparition de rhumatismes, de douleurs fréquentes et de difficultés de la mobilité. La supplémentation en collagène marin hydrolysé a ainsi montré un bénéfice pour soulager les symptômes de l’arthrose et apporter une solution aux problèmes articulaires.

Réparation des plaies : enfin, dans le cas de plaies (blessure ou suite d’opérations), le collagène peut apporter une aide intéressante dans la mesure où localement il participe activement au processus de réparation et de reconstruction des tissus conjonctifs considérés. Ainsi une supplémentation adéquate en collagène marin peut être en ce sens un facteur accélérateur de la reconstruction.

En conclusion le collagène marin intéresse les personnes à partir de 40 ans, et notamment les femmes, les seniors et le cinquième âge, mais également les sportifs ou personnes ayant une activité physique régulière, ou toutes les personnes fragilisées ou convalescentes.

A la dose indiquée, une cure de 2 à 4 mois, renouvelée plusieurs fois dans l’année, s’avère tout particulièrement indiquée. Demandez l’avis de vos conseillers en nutrition.

N'hésitez pas à nous appeler pour des conseils personnalisés.

Conseils gratuits au 04 28 39 00 03

Veuillez vous connecter pour noter cet article

Articles en relation

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire